Natalia, LVBienne en classe 1 :

Après une formation de trois ans, j’ai pris une année pour moi. Les études, je n’en pouvais plus, et rentrer dans le monde du travail je ne me sentais pas encore prête. Au bout de cette année, le problème était toujours le même : Pas de boulot car dans le domaine de la communication visuelle et du design, j’ai pu me rendre à l’évidence qu’on fait plus attention à l’expérience qu’aux années d’études.
Le hasard fait parfois bien les choses. C’est sur un site de réseau social mondialement connu que je suis tombée sur le site de l’école LVB². Le concept ma paru clair et intéressant ; le cadre « scolaire » était mis de côté et on privilégiait l’acquisition de l’expérience avec de vrais projets. Fini la fiction. Et c’est ce qu’il me manquait : de l’expérience ! A l’agence-école, je me confronte aux demandes des clients, leurs exigences, sans pour autant être lancée dans le grand bain. Je suis suivie et encadrée dans mes idées. Le fait d’être en petit comité et non pas être une classe de 30 élèves, y est pour beaucoup. A la suite de ça, je pourrai gérer d’une manière autonome mes projets dans la vie active.

Soufien, LVBien en classe 0 :

read more
Je pense que LVB² est parfait pour tout étudiant réticent au système scolaire
« classique » mais néanmoins souhaitant poursuivre ses études supérieures. Le fait de travailler sur des projets réels nous implique de manière plus responsable dans le travail à fournir et nous apprend, au contact du client, à écouter ce dernier afin de trouver la bonne marche à suivre pour répondre correctement à sa demande. L’ambiance de travail étant très agréable, ainsi que les encadrantes, on se sent plus à l’aise que dans une salle de classe avec ses contraintes qui pourraient nous décourager d’aller en cours. L’agence école est un bon compromis pour une personne souhaitant à la fois découvrir le monde du travail tout en gardant un pied dans l’apprentissage. Ce qui m’a poussé à venir dans cette école est le concept qui est en lui même très intéressant et sans doute parfait pour un étudiant comme moi et le contact humain très présent à LVB².

Maïté Balart un client partenaire :

Lors de la création de Maï Maï le magazine qui aime les rondeurs, nous nous sommes adressés à LVB² pour leur confier la communication visuelle de l’entreprise, la conception du magazine papier, le graphisme du site internet et le post-traitement des photographies.
L’équipe LVB² offre le professionnalisme et l’expérience de DA et graphistes confirmées, ainsi que l’énergie, la spontanéité et la fraicheur des étudiants.
LVB² est à l’écoute de ses clients partenaires et nous propose des solutions adaptées.
De notre côté, nous nous impliquons avec plaisir lors de rencontres fréquentes avec l’équipe, et sommes véritablement partie prenante dans l’élaboration du projet.